Le Congé individuel de formation (CIF), mode d’emploi

Le congé individuel de formation (CIF) est le droit de s’absenter de son poste de travail pour suivre une formation de son choix. Le salarié doit remplir certaines conditions et présenter sa demande à l’employeur, selon une procédure déterminée. Il peut bénéficier, sous certaines conditions, d’une prise en charge de sa rémunération et des frais liés au congé. Mode d’emploi.

 

> Si vous êtes en CDI, cherchez à savoir de quel fonds d’assurance formation vous relevez. Renseignez-vous auprès de votre employeur pour savoir à qui il adresse ses cotisations.
>  Si vous avez fait plusieurs CDD dans les années précédentes, faites la même démarche auprès de vos différents em­ployeurs.
>  Une fois que vous avez déterminé l’organisme susceptible de prendre en charge votre CIF (CDI ou CDD), prenez contact et retirez un dossier. Prenez connaissance attentivement des conditions d’accès et notamment des délais dans lesquels vous devez retourner ce document, le plus souvent trois mois avant le démarrage de la session choisie… parfois plus.
>  Confiez votre dossier au secrétariat de l’EMI qui remplira la partie concernant l’organisme, une fois votre admission pédagogique validée.
>  Faites compléter ensuite sa partie à votre employeur.
>  Simultanément, demandez-lui, par écrit, une autorisation d’absence, à laquelle il vous répondra par écrit également.
>  Remettez votre dossier accompagné d’un CV et d’une lettre de motivation dans laquelle vous exposerez en quoi votre choix de formation est cohérent dans votre parcours professionnel.
>  Renseignez-vous pour connaître la date de la commission qui examinera votre candidature et communiquez-la au secrétariat de l’EMI.

Source : ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

Be Sociable, Share!

Haut de la page